LE MAG

LA PETITE RUE

Rédigé le 24/06/2022
milena herve

La petite rue

La petite rue est un concept store aux inspirations bohèmes, mêlant création, recyclage, éco-responsabilité et bien-être.

Cette boutique, a été pensé comme une jolie ruelle douce et réconfortante, un peu comme une maman, en y réfléchissant ... et c’est bien l’enfance qui y est à l’honneur !

Il y a, dès l’entrée, un stand de donuts colorés rappelant la douceur et la gourmandise de l’enfance, on peut l’emporter, ou le déguster à l’Alpaga Café (appartenant aux mêmes propriétires) mais également passer commande pour des événements. Les enfants sont ravis mais les parents (ou non) aussi ! « On s’est vite rendu compte que ce sont les adultes les plus gourmands ! » nous confie Julie, la fille et associée de Sabine, la gérante.

On retrouve également des vêtements pour les enfants de 0 à 12 ans, mais aussi de la décoration artisanale venues tout droit du Maroc. En gros, la Petite Ruelle c’est des chapeaux pour enfants et mamans, des couffins pour poupons, des tabourets, des chaises hautes pour bébés. L’équipe travaille avec Mouyma, leur fournisseur, une maman entrepreneuse et amoureuse du Maroc.

Car c’est cela, avant tout, le moteur de ce concept store. Travailler main dans la main avec des mamans ; actrices et entrepreneuses locales. L’idée est d’aider des femmes (mamans mais pas toujours) à développer leurs créations auprès du public ciotaden. Cette volonté vient de l’histoire familiale, Sabine et son mari ont commencé sur les marchés, puis ont créé l’Alpaga Café, et aujourd’hui la Petite Ruelle. C’est donc une belle réussite en famille !

L’autre moteur de la Petite Ruelle est l’écoresponsabilité. On vous propose des jouets d’occasion ou écoresponsable uniquement ! « C’est la loi de la Maison » comme le dit si bien Julie.

Et les friperies ont le vent en poupe en ce moment. Si Julie avez des doutes au début notamment à cause de l’essor des plateformes en ligne, elle s’est vite aperçue « qu’il y a encore des gens qui aiment toucher, sentir, fouiller et trouver leur perle rare. »

Les raisons sont nombreuses : être acteur de son achat en opposition aux modes de production des grandes enseignes textiles, se différencier d’une mode et d’une tendance sociale, respecter l’environnement, consommer durable et de manière éthique, l’économie circulaire, consommer local et sur des circuits parallèles dits alternatifs.

Bref la boutique fait des ravis et ça fait du bien de trouver une fripe dans les ruelles de la ville! Il s’agit avant tout d’un lieu de rencontre, de partage, et d’échange.

La boutique est ouverte du mardi au samedi de 10h à 12h et 14h à 19h

22 rue Maréchal Foch
10h - 12h / 14h - 19h du mardi au samedi