LE BEC DU COQ

Rédigé le 03/06/2020
jean-philippe roinsard

Victoria et Guilhem et leur Le Bec du Coq ont repris l’ancien Enoteka de Nicolas pour tenter de distiller dans le quartier Vauban/Notre Dame, la même ambiance que Nicolas et Véro insufflaient au quartier quelque peu morne le soir venu.

Autour de leur vieux zinc, l’espace et le mobilier ont été pensé par Julien Fuentes qui rend le resto apaisant avec la pierre à nue et confortable avec les larges banquettes.

Les tables rouges à bordure en laiton se parsèment de palourdes à la sauce soja, huîtres à l’ail et à la coriandre, de tapas le soir venu, et d’assiettes de fromages provenant de la Laiterie marseillaise.

Le couple propose une carte équilibrée, végétarienne, mais aussi faites de “truc marseillais le midi, mijoté, comme chez Etienne…” nous dit Guilhem, qui après avoir passé pas mal de temps en Asie, mixte joyeusement les influences dans sa cuisine.

Amateurs de vins, ils se fournissant chez Laurent de Plus belle la vigne - bonnes quilles à discrétion - : du vin nature radical au plus sulfité, il y en aura à coup sûr pour tous les goûts, de L’Anglore, le P’tit Gaby, du vin nature provenant de Bandol, les Béatines, du Domaine Richaud, du vin d’Espagne ou d’Autriche.

Le confinement les a conduit à faire de l’emporter, le déconfinement venu, ils basculent en mode pique-nique. Checker leur instagram pour connaître le menu du jour…

Souhaitons à Victoria et Guilhem autant de succès qu’ils ont d’enthousiasme, pour leur lieu hybride qui tient de la cave à vin, de l’épicerie et du resto, réouvert à la normale depuis cette samaine.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Le Bec du Coq

28 boulevard Notre-Dame 13006

ouvert du mercredi au samedi, midi & soir

L’ADRESSE